Paracha Vayetsé

1

novembre 8, 2010 par Sivann

vayetsé

 

PARACHA VAYETSE

« Il sortit »

Dans notre 7eme paracha cette semaine, la paracha VAYETSE,
nous allons découvrir d’immenses enseignements pour nos chères petites têtes.

La fidélité d’Hachem dans le rêve de Yaacov,

La vie de Yaacov chez son oncle Laban,

Son mariage avec Léa puis Ra’hel,

La naissance des tribus,

La fourberie de Lavan…

Que de choses pour notre cher Yaacov !!!

LE RÊVE MERVEILLEUX DE YAACOV

« Vayétsé Yaacov mibéer Chava, vayélèkh ‘Haranah ».

Yaacov écouta sa maman Rivka Iménou et sortit de Beer Cheva pour se diriger vers Haran.
Et malgré les bénédictions de son père,
Yaacov se sentait bien triste…

Vous vous rappelez les enfants dans la paracha de la semaine dernière (paracha Toledot)
Yaacov avait dû fuir sa maison pour échapper à la colère de son frère Essav,
Il était donc tout seul, loin de ses parents et sans argent !
Pauvre Yaacov ! Quelle dure épreuve !
On comprend sa tristesse : fuir la colère de son frère pour aller vers Haran, une ville elle même de colère !

Alors qu’il poursuivait sa route vers Haran, la ville où habitait son oncle Laban,
le soleil se coucha brusquement !
C’était Hachem qui avait dit au soleil :

«  Couche toi vite soleil !
Afin que Yaacov ne puisse continuer son chemin et soit obligé de camper dans Cet Endroit. »

Mais qu’avait Cet Endroit de si particulier ?
C’était un endroit SAINT !!!
Le mont Moriah… cela ne vous rappelle rien ?
Mais oui ! C’était l’endroit où eut lieu le quasi sacrifice d’Yits’hak, le père de Yaacov !
Bien plus encore, c’est sur Cet Endroit qu’allait être construit le BETH HAMIQDACH, le temple !
Voici pourquoi Hachem voulu faire dormir Yaacov dans ce lieu merveilleux.

Avant de dormir, Yaacov décida de prier Hachem.

C’est grâce à lui que nous faisons la prière d’Arvit, la prière du soir comme il la fit ce soir là!
Et grâce à lui que nous savons que même dans les situations les plus obscurs (« la nuit ») il ne faut pas perdre confiance et continuer à prier Hachem de tout notre cœur !

Yaacov se coucha donc sans savoir que Cet Endroit était saint,
Il rassembla 12 pierres pour en faire un oreiller  et….
Les pierres de disputèrent pour avoir l’honneur d’être proches de notre tsadik Yaacov.
MÊMEDES PIERRES VOULAIENT AVOIR LE MÉRITE DE S’APPROCHER DE YAACOV.
Et comme Hachem aide ceux qui veulent faire de bonnes actions,
Il fît réunir les pierres en une seule où Yaacov posa sa tête!

Alors qu’il dormait profondément, Yaacov fît un rêve extraordinaire…
Il rêva d’une gigantesque échelle qui allait jusqu’au ciel !
Sur cette échelle incroyable, d’innombrables malahim (des anges) montaient et descendaient sans cesse.
Comme si des anges montaient apporter les prières de Yaacov
et d’autres redescendaient avec les réponses du ciel !
Puis d’en haut lui parvint la voix d’Hachem qui lui dit :

« Cette terre sur laquelle tu reposes, Je la donne à toi et à ta descendance »
(La même promesse qu’Il avait faite à Avraham et Yits’hak)

« Je suis avec toi : hiné anokhi imakh,
Je veillerai sur chacun de tes pas :
ouchémartikha békhol achér télékh
Je te ramènerai dans cette contrée :
vahachivotikha él-haadama hazzote, 
car Je ne t’abandonnerai pas :
ki lo éêzavékha, 
jusqu’à ce que j’ai fait ce que je t’ai dit :
âd achér im-âssiti éte achér dibbarti lakh. »

Waaaaaaaaaa !!! Quelles phrases pleines de chaleur et d’espoir pour Yaacov … et pour nous maintenant, descendants de Yaacov!

Réconforté par ce rêve extraordinaire, Yaacov se leva de bonne humeur !
Et avant de reprendre la route avec entrain et détermination,
Yaacov remercia Hachem :
Il prit la pierre qu’il avait utilisée comme oreiller, l’éleva en monument et l’appela Beth el (l’endroit de D.)

Ce fut la 1ere pierre du Temple de Jérusalem que le roi Salomon bâtira quelques siècles plus tard…
Vous imaginez les enfants, de cette simple pierre fut bâti LA MAISON D’HACHEM.

Cela nous apprend qu’avec de petites choses nous pouvons faire DE GIGANTESQUES CHOSES.

Une feuille et un crayon ? Un joli dessin pour faire plaisir à notre mamie.
50 cts de votre tirelire ? De la tsedaka pour aider les gens pauvres.
Le Modé Ani le matin dans votre lit ? Un délicieux merci pour Hachem.

Tout au long de votre vie vous pourrez, Bezrat Hachem, faire de grandes mitsvots (bonnes actions) grâce à de petites choses.


YAACOV RENCONTRE RAHEL, LEA ET……..LAVAN

Yaacov était presque arrivé à destination.
Il s’arrêta dans un champ où il vît un regroupement de bergers déplacer un rocher géant du seul puits de la région.
Et que fit Yaacov ? Il prit la force de tous les bergers présents et souleva le rocher tout seul !
Quelle force fabuleuse notre Yaacov !
C’est la force de celui qui étudit la Torah hahahaaaaa !

Soudain, Yaacov vît arriver une jeune fille avec son troupeau de moutons.
« Qui est cette jeune fille ? » demanda t’il aux bergers.
« C’est Ra’hel, la fille de Laban » lui répondirent les bergers.
Yaacov tomba tout de suite amoureux de Ra’hel et allât gentiment se présenter.

Ra’hel allât immédiatement prévenir son père Laban que le petit fils d’Avraham était arrivé.
Lorsque Lavan vit Yaacov il le serra dans ses bras.
Vous pensez les enfants que c’était de la tendresse pour son neveu ?
Et bien non! Lavan était un racha (un méchant) il voulait seulement vérifier que Yaacov avait des sous et des cadeaux dans ses poches !
Et il fût bien déçu… en effet Yaacov n’avait rien, pas de chameaux, pas de serviteurs, pas d’or, pas de sous …

Laban eut alors l’idée de faire travailler Yaacov comme berger.
Au bout d’un mois, Lavan dit à Yaacov :

« Juste parce que tu es un proche parent, je ne veux pas te faire travailler gratuitement. Dit moi ce que tu désires comme salaire ! »

Laban avait 2 filles, l’ainée s’appelait Léa et la plus jeune Ra’hel.
C’était de la plus jeune que Yaacov était tombé amoureux lorsqu’il l’avait rencontré devant le puits et il demanda alors à Lavan :

« Je travaillerai pour toi encore 7ans pour me marier avec ta fille Ra’hel »

Yaacov travailla donc 7 ans pour Ra’hel.
Mais il l’aimait tellement que les 7 années de travail lui ont paru comme quelques jours !
« vayiyou vé êinav ké yamim a’hadim bé ahavato ota »

Arrivé au terme des 7 ans Yaacov voulu donc se marier avec Ra’hel.
Yaacov Avinou savait que son oncle Laban était un racha (un méchant) et risquait de le tromper.
Il avait donc convenu des signes avec Ra’hel pour qu’il puisse la reconnaitre le jour du mariage.
Mais voilà que, comme le redoutait Yaacov, Lavan décida de le tromper:
Il habillat Léa en kalla (en mariée) et l’amena sous la Houpa.
Sous le voile et dans l’obscurité, Yaacov ne remarqua rien !

Bien sure Ra’hel savait tout et savait surtout ce qu’elle risquait de perdre :
Si Léa prenait sa place, elle ne pourrait sans doute plus devenir l’épouse de Yaacov et la mère du peuple d’Israel !
Mais Ra’hel était une tsadequeth, une femme très bonne, elle ne voulait pas que sa grande sœur Léa ait de la peine et soit humiliéeElle céda donc sa place en silence et ne révéla pas à Yaacov que son père le trompait.
Plus encore ! Ra’hel transmit à Léa les signes que Yaacov lui avait donnés.
Vous imaginez les enfants, le sacrifice énorme que Ra’hel fiît pour préserver l’honneur de sa sœur ! 
Nous aussi, comme Ra’hel, nous devons parfois nous effacer pour ne pas faire honte à l’autre.
Pourquoi ? Parce que faire honte à quelqu’un est l’UNE DES CHOSES LES PLUS GRAVES !
Faire honte peut nous enlever tout le mérite de nos bonnes actions, même si on en a fait des milliers !
Alors soyons très vigilants pour toujours être sympathiques et prévenants.
Et parfois dire un petit mensonge pour éviter de faire de la peine aux autres.

Le lendemain matin du mariage, Yaacov découvrit que sa femme était LEA !
Il allât immédiatement voir Laban et lui dit :
« Comment as-tu pu me faire cela !
J’ai travaillé 7ans pour me marier avec Ra’hel ! »

Laban lui répondit :
« Dans notre pays c’est quelque chose qui ne se fait pas !
L’ainée se marie toujours avant la plus jeune !
Attends encore 1 semaine et je te donnerai Ra’hel !
En échange tu travailleras pour moi encore 7 ans ! »

Marché conclu, Yaacov travailla donc encore 7 autres années pour Laban le racha tant il aimait Ra’hel

LA NAISSANCE DES TRIBUS

Léa eut d’abord 4 fils avec Yaacov : RUBEN, CHIMON, LEVI et YEHUDA

Ra’hel, elle, était très triste de ne pas être elle aussi maman…
Elle confia sa tristesse à son mari Yaacov et lui demanda d’épouser sa servante Bilha :
« Prend ma servante Bilha pour que je puisse avoir un enfant grâce à elle »
Bilha est devenu enceinte et eut 2 fils : DAN et NAPHTALI

Léa se rendit compte qu’elle ne tombait plus enceinte.
Elle demanda alors à Yaacov d’épouser sa servante Zilpa.
Zilpa eut aussi 2 fils avec Yaacov : GAD et ACHER

Peut après sa servante, Léa tomba à nouveau enceinte.
Elle eut encore 2 fils: ISSACHAR, ZEVOULON
Et une fille qu’elle appela Dinah.

7 années après son mariage avec Yaacov, Hachem, qui avait entendu ses prières,  permit à Ra’hel de devenir maman à son tour.
Et elle eut enfin un fils !
Quel bonheur pour Ra’hel !
Elle l’appela YOSSEF « D. ajoutera »

LA FOURBERIE DE LAVAN

Après la naissance de Yossef, Yaacov décida de retourner en erets Israel.
Sa maison, ses parents Yits’hak et Rivka lui manquaient.
Et il avait suffisamment travaillé pour Lavan :
Le jour dans la chaleur, la nuit dans le froid.

Mais Laban le persuade de rester encore avec lui 6 ans et lui promit que  désormais il serai payé pour son travail.
« Tous les moutons et les chèvres avec des taches ou des pointillés seront à toi !!! »
Bien sure Laban pensait tromper Yaacov et continuer à profiter de lui
Mais Hachem aide toujours les tsadikim.
Un miracle se produisit :
Dans le troupeau, tous les nouveaux bébés moutons et bébés chèvres naquirent tachetées ou avec des pointillés !
Les seules catégories que Lavan avait promises de donner à Yaacov !

Yaacov devint donc, grâce à D., très riche et prospère en dépit des efforts de Laban pour l’arnaquer ! Hahahahaaaaaa

Au bout de 6 années, Hachem ordonna à Yaacov de rejoindre enfin le pays de ses pères.
Yaacov quitta secrètement Haran de crainte que Laban l’empêche de partir avec sa famille et ses troupeaux durement gagnés.

Avant le départ précipité, Ra’hel, qui avait de la peine pour son père, lui prit toutes ses idoles (ses statues) afin qu’il cesse d’être loin des valeurs d’Hachem.

3 jours passèrent et on vint dire à Laban que Jacob était parti.
Laban poursuivi Yaacov très en colère!!!
Mais Hachem apparut à Laban :
« Ne fais aucun mal à Yaacov et sa famille » lui ordonna t’il.

Laban conclu donc un pacte avec Yaacov (Gal’ed) pour lui promettre qu’il ne lui ferait aucun mal.

ET NOTRE CHER YAACOV ACCOMPAGNE DE SA FAMILLE ET SES NOMBREUX TROUPEAUX SE DIRIGEA VERS LA TERRE SAINTE.

Comme Laban face à Yaacov, certaines personnes deviennent très méchantes lorsqu’elles voient des personnes différentes d’elles mêmes.
Nous ne devons surtout pas être comme Laban qui, au lieu de le respecter,  a eut la bêtise de vouloir faire du mal à Yaacov.

Nous devons en revanche prendre exemple sur Yaacov qui a eut le courage de partir loin de chez lui, chez son oncle idolâtres, et de continuer malgré les difficultés à respecter les belles valeurs d’Hachem !

Bravo Yaacov Avinou !

 

 

 


1 commentaire »

  1. levy simha dit :

    Bravo,votre site est trés bien fait.
    pédagogie et humour sont au rendez vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>