Paracha ‘Hayé Sarah

0

novembre 8, 2010 par Sivann

hayé sarah

Qu’allons-nous apprendre dans notre paracha cette semaine,
la paracha ‘Hayé Sarah?
Plein plein de belles choses évidemment!

- »Les vies » de Sarah Imenou
- la mission d’Eliezer
- le Hessed de Rivka Iménou
-  » les vies  » d’Avraham Avinou

« LES VIES » DE SARAH IMENOU
A peine sorti de l’épreuve du sacrifice d’Yits’hak, de retour chez lui, Avraham doit faire face à une autre épreuve et non des moindres:
Sarah Imenou, sa femme, rejoint le ciel.
Elle retourne vers Haquadoch Barouh’hou, vers Hachem.

La mort de quelqu’un qu’on aime est difficile à surmonter.
C’est en effet douloureux de ne plus avoir cette personne auprès de nous!

Mais nous devons rester positif car « Gamzou lé tova »: tout est pour le bien…

« Avraham vint pour dire sur Sarah les paroles funèbres et pour la pleurer »
Avraham fut triste lorsque Sarah mourut (niftah)
Elle qui l’avait accompagné toute sa vie!
Et si Avraham fût un homme extraordinaire… c’est aussi grâce à Sarah!

« Derrière chaque grand homme se cache une femme merveilleuse….. » On n’oublie pas cet adage les garçons!

Et elle était donc, elle aussi, extraordinaire.
La vie de Sarah Iménou fut tellement remplie de choses :
comme si elle avait vécu plusieurs vies!

Tous les jours de sa vie Sarah Imenou souriait à Hachem et s’améliorait sans limites !
À 127ans, parce qu’elle avait accompli tout ce qu’elle devait faire sur terre, Hachem la rappela à Lui.
Malgré notre chagrin, nous devons aussi sourire lorsque la personne que l’on aime rejoint Hachem!
Pourquoi?
Parce que, comme Sarah Imenou, cette personne a terminé son travail sur terre, Hachem lui réserve une jolie suite

et nous, nous devons poursuivre notre chemin!
La suite pour Sarah Imenou fut merveilleuse :
Elle allât DIRECTEMENT au
Au Paradis!

Pourquoi ?
Parce qu’elle avait été d’une générosité incroyable et
qu’elle avait fait beaucoup de bonnes actions sans faire de péché !

Vous imaginez les enfants, quel honneur nous avons d’avoir une ancêtre, une mère, si parfaite !

Et encore aujourd’hui, plus de 3700 ans plus tard,
Sarah Iménou est toujours prés de nous,
son Hessed (sa bonté) a traversé toutes ces années
et remplit nos petits cœurs !

Avraham reçut le signe qu’Adam et Hava étaient enterrés dans une grotte, la GROTTE DE MAKHPELA.
Alors il acheta cette grotte pleine de sainteté (kedoucha)
Et il y enterra sa merveilleuse femme Sarah.
Si vous allez en vacances en Israël,
vous pourrez avoir la chance de voir cet endroit où
tous nos patriarches et nos matriarches (nos pères et nos mères)
sont enterrés :



La salle de Sarah Iménou:

LA MISSION D’ELIEZER

Avraham Avinou demanda à son fidèle serviteur, ELIEZER, d’aller chercher une amoureuse pour son fils Yits’hak.

Avraham ne voulait pas qu’Yits’hak épouse une fille de Canaan car elles n’étaient pas très gentilles et qu’elles ne s’habillaient pas correctement (tsniout).

Alors Eliezer parti très très loin, à Haran, la ville où est né Avraham.
Il fallait au moins 1an à l’époque pour y arriver !
Les voitures, les avions, les trains n’existaient pas encore !

Alors Hachem fit un grand miracle et en 15 jours seulement Eliezer était déjà arrivé à Haran, comme s’il avait pris une fusée !
La fusée d’Hachem !

Eliezer eut droit à un autre miracle lors de sa belle aventure,
Hachem lui envoya tout de suite la femme parfaite pour Yits’hak :

Arrivé à Haran, Eliezer avait hâte de se rafraichir et de boire de l’eau, le voyage dans le désert lui avait donné très soif.
Il vit rapidement une jeune fille proche d’un puits et lui demanda :

« Peux-tu me donner un peu à boire s’il te plait, j’ai fait un long voyage et j’ai très soif »
La jeune fille lui donna immédiatement à boire et lui dit :
« Bois, et j’abreuverai aussi tes chameaux »

Cette jeune fille s’appelait RIVKA.

OUI ! OUI ! OUI ! !!!! C’est elle ! Eliezer en était sure, il venait de trouver la femme parfaite pour Yits’hak !

Parce qu’il vit que Rivka était remplie de HESSED (de Bonté)
comme son maitre Avraham.

Rivka ne se contenta pas de simplement donner à boire à Eliezer :
Elle fit bien plus !!!! Et donna à boire à tous les chameaux d’Eliezer sans qu’il lui ai demandé !
Ce n’était pas une chose facile pour elle de puiser de l’eau pour 10 gros chameaux !
Surtout que les chameaux boivent des centaines de litres d’eau !

Mais Rivka était une jeune femme très bien,
Elle aimait rendre service et rien ne l’arrêtait !
Pas mêmes 10 gros chameaux !

Comme Rivka, nous devons nous aussi être serviable et s’empresser de rendre service aux autres.

GUEMILOUTH ‘HASSADIM
Et parfois faire même plus que ce qu’on nous a demandé, comme Rivka Imménou.
Quel bonheur d’aider les gens et de ne pas rater une occasion de les rendre heureux !

Rivka invita Eliezer à se reposer chez son père BETHUEL,
le neveu d’Avraham.
Là bas, Eliezer leur raconta « sa mission », la grandeur d’Avraham et de Yits’hak et offrit plein de cadeaux à Laban qui accepta avec plaisir que sa fille Rivka le suivre dans la maison d’Avraham et de Yits’hak.

Quel honneur !

Rivka fut très heureuse de rejoindre de si grands tsadikim (sages) tels qu’Avraham et Yits’hak !

MISSION ACCOMPLIE  POUR ELIEZER!


LE HESSED DE RIVKA IMENOU

Dès que Yits’hak et Rivka se rencontrèrent, ils tombèrent très amoureux et se marièrent.
Quel bonheur pour Rivka d’avoir un mari si merveilleux!
Quel bonheur pour Yits’hak d’avoir une femme si merveilleuse!

Rivka était tellement remplie de Bonté (Hessed).
C’est grâce à cela qu’elle eut le grand mérite de devenir la mère de tout le peuple d’Israël !

Elle continua à apporter de la joie et de la générosité dans toute la maison d’Avraham et de Yits’hak
Et bien plus encore !
Toutes les bénédictions (brahot) qui régnaient dans la maison lorsque Sarah Imenou était en vie réapparurent à l’arrivée de RIVKA !

Savez-vous quelles étaient ces bénédictions les enfants ?

Il y en avait 3 :

-      Une colonne de nuée s’élevait de la tente, c’était le signe qu’Hachem était proche car des tsadikim, des belles personnes comme Sara et Rivka, y habitaient.

-      Les bougies de Chabbat brûlaient miraculeusement toute la semaine !

-      La pate pour faire le pain et les gâteaux était toujours suffisante
qu’il y ait 20 ou 200 invités, rien ne manquait!

Yits’hak était très heureux d’avoir trouvé une femme si tsadeket (sage) et si précieuse qu’un diamant.
Il se consola de la disparition de sa maman Sarah car il vit que sa femme Rivka était aussi grande :

Les 3 brahot (bénédictions) étaient de retour !

« LES VIES » D’AVRAHAM AVINOU

Apres avoir marié son fils Yits’hak, Avraham avait 175 ans
et il avait terminé lui aussi son travail sur terre.
« Il fut rassasié de ses jours »

Comme sa femme Sarah, Avraham avait fait énormément de mitsvot,
de belles actions et il eut donc le droit de rentrer directement
dans le  le paradis !

C’est un honneur réservé aux grands tsadikim (sages) les enfants !
Seulement 10 personnes comme Sarah et Avraham y eurent le droit,
Parce qu’ils avaient réalisé de grandes et très belles choses sur terre et pour le peuple d’Israël : NOUS !


Ensemble ils nous ont fait prendre conscience d’Hachem !
Ensemble ils ont accueilli des milliers de voyageurs chez eux !
Ensemble ils ont eu un fils tsadik (sage) Yits’hak !
Ensemble ils ont réalisé de nombreuses belles actions, des mitsvot merveilleuses!

La plus belle ?

A votre avis les enfants… 
LA CONNAISSANCE D’HACHEM !

Avraham et Sarah furent les 1ers à nous révéler La Vérité :

Grâce à eux nous savons Qui a créé le monde et Qui nous donne toutes ces belles choses : HACHEM qui nous aime et nous protège !

Comme Avraham Avinou et Sarah Iménou, nous devons tout faire pour être agréable:

- à notre Créateur Hachem

- à notre entourage

- et puis à nous même aussi !


NOUS SOMMES LES DESCENDANTS DE GRANDS TSADIKIM !


0 commentaire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>